1/ NOS SPECIALES  SCOTTISH ET BRITISH PROGRAMMEES

2/ SPECIALES D ELEVAGES ? 

3/ PROGRAMME DES EXPOS A VENIR 

4/ Le SQR ?

5/ Résultats dernière expo


1/ NOS SPECIALES  SCOTTISH ET BRITISH PROGRAMMEES

Résultats en bas de page -*- 


2/ PROGRAMME DES EXPOS à venir ...


3/ SPECIALE D' Elevage  ????

Qu'est-ce qu'une spéciale d'élevage ?

La « spéciale d'élevage » est un concours de conformité au standard visant à participer à l’orientation de la sélection des animaux d’une race, ou d’un groupe de races apparentées avec pour référence la liste des mariages autorisés par le LOOF.

 

C’est un événement exceptionnel qui regroupe un nombre représentatif de sujets et permet de « faire le point » sur l’état de la race à un moment précis.

C’est un élément constitutif du Système de Qualification des Reproducteurs (SQR) car un qualificatif « Excellent » en classe adulte (plus de 10 mois) obtenu en spéciale d’élevage est indispensable pour atteindre le niveau 4 (Recommandé).

 

Afin que les résultats des chats primés lors d’une exposition « spéciale d'élevage » puissent être pris en compte dans les grilles de sélection, ces manifestations doivent suivre les principes décrits ci-dessous.

L’affiliation au LOOF d’un club de race et les droits afférents sont assujettis à l’organisation d’au moins une « spéciale d'élevage » tous les deux ans (voir décision de CA du 23 juin 2016).

Principes généraux

Une exposition « spéciale d'élevage » est placée exclusivement sous l’égide d’un club de race affilié au LOOF. Elle peut, cependant, être organisée en partenariat avec un club généraliste. Dans ce cas, ce partenariat devra faire l’objet d’une convention stipulant les obligations des deux parties (club de race et club généraliste). La déclaration de la spéciale d'élevage devra parvenir au LOOF au moins 6 semaines avant la date de la manifestation et sera publiée sur le site du LOOF dans un calendrier spécifique.

Un club de race ne peut organiser une spéciale que pour la race (ou le groupe de races) dont il a la charge.

Dans le cas d’une organisation conjointe entre un ou plusieurs clubs de race et un club généraliste, la déclaration de la spéciale devra se faire, si possible, simultanément avec le dépôt du formulaire d’enregistrement de l’exposition mais dans un délai qui ne pourra pas être inférieur à 6 semaines. L’annonce de l’exposition « spéciale d'élevage » sera alors publiée à la fois dans le calendrier des expositions et le calendrier des « spéciales d'élevage ».

Le choix des juges est de la responsabilité du club de race, en accord avec le club organisateur.

A l’issue de l’exposition « spéciale d'élevage », les juges ayant officié doivent rédiger un rapport sur l’ensemble des chats examinés avec les points forts et les points faibles. Ce rapport devra être transmis au club de race qui le publie sur son site et envoyé au LOOF ainsi que communiqué aux juges LOOF.

Les résultats des spéciales d'élevage doivent impérativement être communiqués au LOOF sous 10 jours par le club organisateur afin que les qualificatifs « Excellents » qui ont été décernés puissent être intégrés au SQR.

Le club de race devra obligatoirement avoir un stand d’information présent toute la durée de la « spéciale » ( kakémono/fiches de race » fourni par le LOOF).

Effectif minimum

 

Un nombre minimum de chats jugés est exigé afin qu’une spéciale d'élevage soit validée et prise en compte pour le Système de Qualification des Reproducteurs.

Ce nombre est fixé en fonction du nombre de pedigrees émis chaque année dans la race ou le groupe de race.

 

Barème applicable à partir du 1er septembre 2016 :

nombre de pedigrees l'année précédente

nombre minimum requis pour une spéciale d'élevage

 

                                             Sup ou égal à 5000                                       50

                                                         3000 à 5000                                       40

                                                        2000 à 3000                                        36

                                                         1500 à 2000                                        32

                                                            800 à 1500                                       28

                                                             500 à 800                                       24

                                                             250 à 500                                       20

                                                              150 à 250                                        16

                                                                80 à 150                                        12

                                                                  30 à 80                                         8

 

POUR 2018 

LE NOMBRE DE BRITISH DEVANT ETRE ATTEINT EST 36

   32 POUR LES SCOTTISH 

L 'AMERICAN SH ET WIREHAIRE EST DE

 

SI l' effectif n'est pas atteint la SPECIALE D'ELEVAGE ne pourra être homologuée par leLOOF en tant que telle et les résultats ne seront pas pris en compte dans les grilles de sélection.

 

Catégories

Les chats participant à une spéciale sont engagés dans les mêmes classes que lors d’une exposition classique : 3-6 mois, 6-10 mois, CAC, CACIB, CAGCI, CACE, CAGCE, CAP, CAPIB, CAGPI, CAPE, CAGPE, Honneur.

 

En complément des engagements et des « best in show » classiques (femelle 3-6 mois, mâle 3-6 mois, femelle 6-10 mois, mâle 6-10 mois, femelle neutre, mâle neutre, femelle, mâle), il pourra être ouvert des classes d’élevage spécifiques : lot d’élevage, 3 générations, vétérans : 

 

  1. Lot d’élevage : présentation et classement de trois fils ou filles d’un même reproducteur (mâle ou femelle) afin d’examiner l’homogénéité et la qualité de sa descendance.

  2. 3 générations : présentation de trois sujets (ex : père, fille, petit-fils) issus de trois générations successives afin d’examiner la transmission des caractères morphologiques.

  3. Vétéran : chat mâle ou femelle, neutre ou entier âgé de plus de 6 ans.

    (source LOOF) 

3/ Le SQR 

Fruit de trois années de travail collaboratif entre les clubs de race affiliés et le LOOF, le Système de Qualification des Reproducteurs LOOF débute au 1er janvier 2015.

Le but du SQR est de mettre en valeur des reproducteurs, et leur descendance, selon des critères non seulement morphologiques (conformité à la race) mais aussi, et surtout, des critères de santé, apportant des garanties aux futurs acquéreurs. Néanmoins, les éleveurs s'étant déjà engagés spontanément dans une démarche de qualité génétique peuvent, à travers le système de qualification, tirer pleinement parti des efforts consentis depuis quelques années. En effet beaucoup de chats possèdent déjà les éléments leur permettant d’intégrer la grille à des niveaux élevés.

 
présentation du SQR

Le Système de Qualification des Reproducteurs LOOF est fondé sur le volontariat.

L’éleveur n’est pas obligé d’inscrire ses reproducteurs dans le système de qualification. Il s’agit d’une démarche facultative. Mais beaucoup de chats possèdent déjà les éléments leur permettant d’intégrer la grille à des niveaux élevés.

Les qualificatifs ainsi obtenus seront notés sur les pedigrees dès janvier 2015, donnant ainsi aux acquéreurs une meilleure visibilité d'ensemble sur les qualités des parents de leur futur chaton.

Le Système de Qualification des Reproducteurs LOOF est progressif.

  • il doit permettre, pour les premiers niveaux, d’intégrer un maximum de reproducteurs : pour être efficace, le système de qualification doit reposer sur une base génétique la plus large possible ;
  • il devient, pour les niveaux supérieurs, de plus en plus sélectif, et valorise les reproducteurs selon 3 critères : morphologie, santé génétique, aptitude à transmettre leurs qualités.

En quoi consiste le Système de Qualification des Reproducteurs LOOF ?

Le système de qualification des reproducteurs LOOF consiste en l’attribution de niveaux de qualification inscrits dans une grille appelée « grille de sélection ».

Cette grille prend en compte des éléments nouveaux dans la sélection de l’espèce féline comme :

Principe de la grille de sélection :

La grille de sélection est divisée en 6 niveaux, les quatre premiers concernant l’individu et les deux derniers intégrant les performances de la descendance (fils et filles).

Les conditions de chaque niveau sont les mêmes pour toutes les races à l’exception des éléments de santé, qui apparaissent au niveau 3 « Sélectionné » et qui varient selon les maladies héréditaires invalidantes présentes dans la race et pour lesquelles il existe des tests génétiques.

Niveau 1 Inscrit
Niveau 2 Conforme
Niveau 3 Sélectionné
Niveau 4 Recommandé
Niveau 5 Elite B
Niveau 6 Elite A

N1
Niveau 1 : « Inscrit »
Le premier niveau de la grille de sélection correspond à l’inscription au Livre Généalogique (pedigree LOOF pour les chats nés en France) afin de marquer la différence entre les chats avec pedigree et les chats sans pedigree.
Un chat avec pedigree conserve donc tous les droits qu’il a actuellement.
N2
Niveau 2 : « Conforme »
Le niveau 2 correspond au passage réussi d’un examen de conformité à la race. Cet examen, pratiqué par un juge LOOF, a pour but de garantir que le chat examiné correspond au standard de sa race et ne présente pas de défaut éliminatoire.
N3
Niveau 3 : « Sélectionné »
Le niveau 3 correspond à un chat de niveau 2 avec un niveau de performance morphologique plus élevé (Champion/Premior LOOF) et l'introduction d’éléments de santé (tests génétiques) variables selon les races (voir la page spécifique aux grilles de sélection des races).
N4
Niveau 4 : « Recommandé »
Le niveau 4 correspond à un chat de niveau 3 avec un niveau de performance morphologique plus élevé (Champion International ou Premior International LOOF, Double Champion ou Double Premior LOOF), une identification ADN et, selon la race, une à deux données de santé supplémentaires (3 maximum).
Le chat doit, de plus, obtenir un « Excellent » en classe adulte (plus de 10 mois) lors d'une spéciale d’élevage.
Ce niveau est le plus élevé pour un individu donné.
N5
Niveau 5 : « Elite B »
Le niveau 5 est attribué à un chat remplissant les critères du niveau 3 (« sélectionné »), identifié génétiquement, et ayant au moins 3 descendants (fils ou filles) de niveau 3 pour les femelles et 5 descendants (fils ou filles) pour les mâles. Les tests de filiation sont obligatoires pour prendre en compte ces descendants.
N6
Niveau 6 : « Elite A »
Le niveau 6 est attribué à un chat remplissant les critères du niveau 4 (« recommandé »), donc déjà identifié génétiquement, et ayant au moins 3 descendants (fils ou filles) de niveau 4 pour les femelles et 5 descendants (fils ou filles) pour les mâles. Les tests de filiation sont obligatoires pour prendre en compte ces descendants.

Mise en place du SQR, mesure transitoire

Afin d’enclencher le processus, les chats déjà au moins Champion ou Premior LOOF, ou ayant obtenu les certificats nécessaires à la demande de validation du titre de Champion ou Premior LOOF avant le 1er janvier 2015 seront exemptés de l’examen de conformité.


Défauts et fautes éliminatoires chez le chat en exposition.

 

 

Chaque standard de race stipule les qualités et les défauts inhérents à la race qu'il décrit. Toutefois, il est des défauts graves communs à toutes les races qui sont éliminatoires car, au-delà du point de vue strictement esthétique, ils mettent en cause le bien-être des chats.

Une exposition féline étant d'abord un concours de conformité au standard où des titres de champions récompensent les meilleurs chats, un juge se doit de sanctionner sévèrement tout animal susceptible de transmettre des défauts tant morphologiques que comportementaux invalidants pour sa descendance.

De même, lors d'une exposition, un chat doit être présenté sous son meilleur jour. Tout chat sale, en mauvaise santé ou agressif doit sortir de la compétition. C'est une question de respect pour l'animal, pour le juge et pour tous les concurrents.

On peut considérer les fautes et défauts éliminatoires comme appartenant à 3 types :

.       Les défauts morphologiques et comportementaux ;

.       Les fautes liées à la condition et la présentation ;

.       L'absence de standard LOOF.

Les chats présentant un ou plusieurs de ces points ne peuvent prétendre à AUCUN titre en exposition.

 

1.      Les défauts morphologiques et comportementaux

.       toute déformation du squelette

.       appendice xyphoïde ressorti et fixe

.       déformation visible de la queue ou vertèbres soudées qui gênent la flexibilité de la queue, sauf si le standard l'autorise

.       polydactylie (plus de 5 doigts à chaque patte avant et 4 à chaque patte arrière)

.       Toute déformation, protrusion, dépression ou fissure de la boite crânienne

.       face asymétrique, mâchoires de travers, déviation nasale

.       prognathisme ou retrognathisme(décalage de la mâchoire) supérieur ou inférieur de plus de 2 mn

.       denture incorrecte

.       langue ressortie en permanence

.       dépigmentation du cuir du nez

.       chat aveugle

.       strabisme

.       nanisme

.       hernie ombilicale non opérée

.       femelle ne présentant pas de tétines ou des tétines en nombre insuffisant

.       anomalie testiculaire (monorchidie ou cryptorchidie) au-delà de 10 mois

.       chat agressif ou peureux interdisant sa manipulation

 

2.      Les fautes liées à la condition et la présentation

.       tout chat présentant des signes de mauvaise santé ou de blessure. En cas de litige, la décision finale revient au vétérinaire

.       chatte gestante ou allaitante

.       chat maigre ou obèse

.       chat sale

.       chat porteur de parasites externes

.       chat dégriffé

.       dents coupées chez un adulte

.       oreilles malpropres

.       chat maquillé sur lequel ont été utilisés des produits cosmétiques (teinture, décolorant, éclaircissant.)

.       chat dopé auquel ont été administrés des tranquillisants ou des stimulants

 

3.      Absence de standard LOOF

.       chat d'une couleur non reconnue par le LOOF quelle que soit la race (exemple : abricot, caramel, .)

.       chat d'une couleur reconnue par le LOOF mais pas acceptée dans la race du chat (exemple : Maine Coon chocolat)

.       chat d'une race non reconnue par le LOOF.


 Les Standards (*) et les défauts et fautes éliminatoires chez le chat en exposition.

(*) Selon le Livre Officiel des Origines Félines - LOOF, mise à jour 2004.

Qu'est ce qu'un standard ?
Le standard est la description précise et complète de ce que doit être le chat parfait pour une race donnée. Sans avoir de chat sous les yeux, un bon standard doit permettre à celui qui le lit d’imaginer de manière très précise à quoi doit ressembler telle ou telle race.
Cette description idéale est composée d’une échelle de points où toutes les parties du chat, y compris la fourrure et la couleur, se voient attribuer des points et d’une partie rédigée, descriptive.
Les points permettent d’évaluer l’importance d’une qualité ou d’un défaut et de les relativiser. Le standard du Mau Egyptien, par exemple, prévoit 35 points pour la couleur et le dessin de la robe tandis que les mêmes critères appliqués au Norvégien ne retiendront que 5 points : on comprend d’emblée que la couleur chez le Mau Egyptien est beaucoup plus importante que chez le Norvégien. 
Outre la description du chat parfait, le standard rappelle les défauts à éviter pour chaque race. Cette partie est un négatif de ce qui est recherché. Certains défauts sont spécifiques à la race décrite, d’autres sont communs à toutes les races : un manque de condition ou un mauvais caractère sont toujours pénalisés par le standard.

A quoi sert un standard ?
Pour tous ceux qui élèvent et sélectionnent des chats de race, le standard est la base de tout.
L’éleveur de chat doit tendre vers l’idéal décrit par le standard. Dans cette quête de la perfection, il faut énormément de persévérance. Le standard permet à l’éleveur de ne pas perdre son objectif de vue : c’est son guide. 
La sélection des chats de races passe par les expositions félines. Les chats sont examinés par des juges dont la formation les qualifie pour qu’ils puissent déterminer le meilleur chat dans une race. Sur quels critères ? Ceux décrits par le standard. Le standard est le bréviaire du juge qui doit s’y rapporter constamment.

Qui rédige les standards ?
Tous ceux qui suivent la félinophilie savent que les races de chats évoluent et il n’y a plus guère de points communs entre les Siamois ou les Persans d’hier et ceux d’aujourd’hui. De plus, de nouvelles races et couleurs se créent régulièrement. Il faut donc des standards adaptés à ces nouveautés.
Dans le premier cas, celui de l’évolution des races, le standard existe déjà mais évolue. Les juges ont ici un rôle très important car c’est souvent de leur choix lors expositions que les éleveurs feront évoluer les races. Mais l’inverse est parfois vrai et la présentation d’un sujet remarquable peut influer sur l’ensemble de la race et tirer le standard dans une direction ou une autre. La révision d’un standard doit être le révélateur d’une évolution sensible et non d’une mode. Elle exige la réunion des juges, des membres des clubs de race et des éleveurs de la race concernée.
Lorsqu’une nouvelle race est créée, un premier standard est rédigé par les éleveurs qui fait ressortir  les caractéristiques recherchées. La nouvelle race est mise en observation jusqu’au moment où les caractères sont suffisamment fixés pour se reproduire avec régularité. Le standard est revu selon l’évolution de la race et jusqu’à sa stabilisation. Ce travail est réalisé collectivement par les éleveurs et les juges.

Le respect du standard : vers un chat parfait ?
Le standard est la pierre angulaire de l’élevage de sélection : il indique aux éleveurs la direction à suivre pour obtenir un chat conforme et donne aux juges les moyens d’exercer leur choix. Il ne faut pas oublier que le standard doit toujours aller dans l’intérêt de l’animal. Si élever et sélectionner un animal de race implique généralement de s’éloigner du modèle moyen façonné par la nature, les éleveurs et juges doivent rester attentifs au bien-être de l’animal dont ils ont la charge du devenir. Maintenir le type, c’est-à-dire l’ensemble des caractéristiques communs à une race et qui la distingue d’une autre, signifie refuser l’hypertype. L’hypertype, qui commence lorsqu’il y a souffrance ou inconfort pour l’animal, est une déviance du standard et doit être considéré comme une faute au même titre que le manque de type. Sélectionner, c’est aussi choisir les animaux les plus aptes dans leur caractère et leur santé à offrir le plus grand bonheur à ceux qui les aiment. 

Défauts et fautes éliminatoires chez le chat en exposition

Chaque standard de race stipule les qualités et les défauts inhérents à la race qu’il décrit. Toutefois, il est des défauts graves communs à toutes les races qui sont éliminatoires car, au de-là du point de vue strictement esthétique, ils mettent en cause le bien-être des chats. Une exposition féline étant d’abord un concours de conformité au standard où des titres de champions récompensent les meilleurs chats, un juge se doit de sanctionner sévèrement tout animal susceptible de transmettre des défauts tant morphologiques que comportementaux invalidants pour sa descendance.
De même, lors d’une exposition, un chat doit être présenté sous son meilleur jour. Tout chat sale, en mauvaise santé ou agressif doit sortir de la compétition.
C’est une question de respect pour l’animal, pour le juge et pour tous les concurrents.

On peut considérer les défauts et fautes éliminatoires comme appartenant à 2 types :
1) les défauts morphologiques et comportementaux
2) les fautes liées à la condition et la présentation

1) les défauts morphologiques et comportementaux.
- toute déformation du squelette
- appendice xyphoïde ressorti et fixe 
- déformation visible de la queue ou vertèbres soudées qui gênent la flexibilité de la queue, sauf si le standard l’autorise 
- polydactylie (plus de 5 doigts à chaque patte avant et 4 à chaque patte arrière), sauf si le standard l’autorise
- Toute déformation, protrusion, dépression ou fissure de la boite crânienne
- face asymétrique, mâchoires de travers, déviation nasale
- prognathisme ou retrognathisme(décalage de la mâchoire) supérieur ou inférieur de plus de 2 mn
- denture incorrecte
- langue ressortie en permanence
- chat aveugle
- strabisme 
- nanisme
- hernie ombilicale non opérée
- anomalie testiculaire (monorchidie ou cryptorchidie) au-delà de 10 mois
- chat agressif ou peureux interdisant sa manipulation

2) Les fautes liées à la condition et la présentation
- tout chat présentant des signes de mauvaise santé ou de blessure. En cas de litige, la décision finale revient au vétérinaire
- chatte gestante ou allaitante
- chat maigre ou obèse
- chat sale 
- chat porteur de parasites externes 
- chat dégriffé
- dents coupées chez un adulte
- chat maquillé sur lequel ont été utilisés des produits cosmétiques (teinture, décolorant, éclaircissant…)
- chat dopé auquel ont été administrés des tranquillisants ou des stimulants.

 

 


Spéciales d' élevage Saint André lez Lille  Club organisateur AFNP  club de race THECC 

 

Les Résultats 

 

En date du 31/03/2018

Spéciale British :

Télécharger
Résultats British.xlsx
Feuille de calcul Microsoft Excel 17.8 KB

En date du 01/04/2018

 

Spéciale Scottish / Highland 

Télécharger
Résultats spéciale scottish.xlsx
Feuille de calcul Microsoft Excel 15.9 KB

Au 10 avril 2018, 20h25, le rapport de jugement des juges

ne nous a toujours pas été transmis par ces derniers.

Après la spéciale d’élevage L’enregistrement des résultats Les résultats des spéciales de race sont communiqués au LOOF sous 10 jours par le club organisateur afin que les qualificatifs « Excellents » qui ont été décernés puissent être intégrés à la base de données SQR. Le club organisateur réalise le tableau de résultats sous le format spécifié par le LOOF et l’envoie au LOOF et au club de race. Le rapport de jugement A l’issue de la spéciale d'élevage, les juges ayant officié doivent transmettre un rapport sur l’ensemble des chats examinés avec notamment les points forts et les points faibles. Afin de faciliter la diffusion du rapport, ce dernier doit être rédigé en français ou en anglais. Le(s) juge(s) peut(vent) se faire assister par un secrétaire (élève-juge) chargé de prendre des notes lors des jugements et du débriefing pour les communiquer ensuite au juge chargé de la rédaction du rapport. Le club de race se charge de récupérer ce rapport auprès du/des juge(s), le publie sur son site et le transmet au LOOF (sqr@loof.asso.fr) et à la commission des juges LOOF (commission.juges@loof.asso.fr) dans un délai de 10 jours suivant l’exposition. Valorisation du SQR Le LOOF publie sur son site, en ce qui concerne les spéciales d'élevage :  les spéciales d'élevage annoncées ;  les spéciales d’élevage validées ;  les rapports de jugement de ces spéciales d'élevage ;  les résultats de ces spéciales d'élevage (dès que les moyens informatiques le permettront). Les données des spéciales d'élevage seront intégrées dès validation sur les chats concernés afin de faire évoluer leur niveau de qualification SQR, consultable sur le site.